Cest le marteau tora comme larrivée omona